Cest-lheure-du-bilan (1)

Et bien voilà nous y sommes, jour 24, le dernier de mon défi d’été, l’heure est donc au bilan ce soir ! Un bilan que je souhaite débuter par des remerciements sincères à mes fidèles lectrices (s’il y a des lecteurs, je les remercie aussi bien évidemment et je serais ravie qu’ils se fassent connaitre ;) qui y sont allées d’un petit « Like » sur Facebook, un RT sur Twitter et/ou d’un commentaire sur le blog. Petits mots que j’ai toujours grand plaisir à lire et qui me conforte et m’encourage dans mon écriture. Si je vous disais que ce défi a été pour moi « finger in the noise », je vous mentirais éhontément et ce n’est pas mon style. Donc voilà ce soir je vous avoue que je me suis maintes fois posée la question « mais sur quoi vais-je écrire aujourd’hui ? », j’ai buté sur les mots, cherché l’inspiration, tenté une ébauche pour finir par l’effacer et passer à toute autre chose, fureté sur le Web pour dénicher la bonne illustration, le bon synonyme pour éviter les répétitions, bref ça n’a pas été facile tous les soirs et l’heure de plus en plus tardive de mes posts le prouve bien. Mais d’un autre côté, quel bonheur quand pour certains billets, les idées et les mots venaient se ranger dans ma tête sans difficultés, quand les phrases se construisaient au fur et à mesure que je les tapais, quel plaisir de sentir la fluidité de l’écriture me gagner et titiller mes doigts sur le clavier. En résumé, ce fut 24 jours à faire marcher mes méninges, à parcourir Bordeaux pour trouver le lieu dont vous parler, à lire des pages et des pages pour mon plus grand bonheur et celui de vous livrer mon avis, 24 jours pendant lesquels j’ai renoué avec mon désir de toujours, écrire sur mes envies, mes humeurs, mes découvertes. Et de ce défi je retire une appétence à revenir plus souvent, histoire d’une part de mériter mon titre de blogueuse dans la blogosphère et de l’autre, le plus important à mes yeux, vous faire partager plus régulièrement ce pourquoi j’ai créé Fabulous Life in Bordeaux il y a plus de 8 ans maintenant…alors merci encore et à très vite :-)

 

 

Source photo : Media Books